Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Une consommation de l’espace en Ardèche en hausse régulière

Une consommation de l’espace en Ardèche en hausse régulière

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

En Ardèche, 2040 ha de terres ont été urbanisées entre 2009 et 2019, soit 204 ha/an.

Une consommation qui s’était stabilisée depuis 2012 mais qui est repartie à la hausse depuis 2017.

81% de ces terres ont été destinées à l’habitat, contre 69% en Auvergne-Rhône-Alpes et 67% au niveau national.

La consommation d’espaces en Ardèche est peu efficiente, avec une moyenne de 1227 m² consommé par nouvel habitant, contre 652m² en Drôme.

Le Préfet de l’Ardèche a rappelé l’importance d’être vigilant et mobilisé : Une consommation de l’espace en Ardèche en hausse régulière, qui doit appeler à la vigilance et à la mobilisation

Les terres agricoles sont particulièrement concernées par cette consommation. En plus de l’impact direct de la disparition de terres agricoles, des impacts indirects s’ajoutent : difficultés d’exploitation, conflits d’usage, rétention foncière en périphérie et développement de friches agricoles sont d’autant de conséquences que nous observons tous.

Réduire notre consommation d’espaces à vocation agricole est un des leviers incontournables pour garantir l’avenir de l’agriculture en Ardèche.

La Chambre départementale d’Agriculture y œuvre au quotidien en accompagnant les SCoT et les collectivités dans l’élaboration et la révision de leur document de planification urbaine. En tant que Personne Publique Associée, elle représente le monde agricole dans ces procédures d’urbanisme.

Elle travaille également en lien étroit avec la DDT pour proposer à la CDPENAF des doctrines partagées sur différents sujets qui touchent à la protection des espaces agricoles.


Contact :

Marie MERIC - marie.meric@remove-this.ardeche.chambagri.fr

Nos actualités en Auvergne-Rhône-Alpes