Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Protection des troupeaux contre la prédation

Protection des troupeaux contre la prédation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suite aux attaques survenues en 2022 sur le département, la Chambre d’Agriculture de l’Ardèche souhaite rappeler les principaux dispositifs ou procédures disponibles à ce jour pour protéger les troupeaux.

Procédure de signalement à la suite d’une attaque

En cas de présomption d’attaque de loup (animaux tués avec traces de morsures ou de consommation fraîche et/ou animaux blessés présentant des traces de morsure), vous êtes priés de contacter au plus vite l’Office Français de la Biodiversité (OFB) au 04 75 64 62 44.

Que vous soyez en contact direct avec un agent de l’OFB ou sur le répondeur, merci de préciser :

  • Votre identité et coordonnées
  • La date voire l’heure de l’attaque et/ou de sa constatation
  • Les lieux où se trouvent les victimes
  • Le nombre de victimes tuées ou blessées et/ou le nombre d’animaux disparus

Un agent de l’OFB viendra ensuite constater rapidement les dégâts.

>> Pensez à protéger les cadavres des charognards (sans les déplacer, avec une bâche ou clôture électrique).
Prise en compte des pertes dans les aides animales (ovines, caprines voire bovines)

Pour les aides ovines et caprines, les attaques peuvent avoir des conséquences sur :

  • Le nombre d’animaux éligibles en année Nsi les attaques surviennent durant la période de détention obligatoire (1er février au 11 mai), vous devez envoyer votre bordereau de pertes en précisant dans les observations que la perte est liée à une attaque de loup. La DDT se charge ensuite de joindre le constat d’attaque au dossier de demande de dérogation.
  • Le nombre d’animaux éligibles en année N+1 voire N+2 pour non atteinte du taux de prolificité minimale si des attaques sont survenues l’année précédente, vous pouvez envoyer un courrier à la DDT pour le signaler et demander une dérogation.
Types d’actions pouvant être soutenues par la mesure 07.62 (Plan Loup)

Les options de protection sont :

1. Le gardiennage renforcé / surveillance renforcée

2. Les chiens de protection

3. Les investissements matériels (parcs électrifiés)

4. L’analyse de vulnérabilité

5. L’accompagnement technique à la mise en place d’un chien

 

Les subventions accordées pour bénéficier de ces options dépendent de la commune dans laquelle vous vous situez. Pour chaque option, des plafonds de dépenses s’appliquent en fonction du mode de conduite prépondérant du troupeau (parc, gardiennage ou mixte), de sa taille et de sa durée de pâturage.

Les demandes de subvention pour les moyens de protection pour l’année 2022 sont closes (dossiers à envoyer avant le 31/05/2022).

En cas de besoin urgent de protection des troupeaux, vous pouvez vous rapprocher de votre DDT pour l’obtention de clôture électrique.

Opérations d’effarouchement

L’effarouchement consiste à éviter les tentatives de prédation du loup. Ces opérations sont possibles à proximité du troupeau pendant toute la durée de pâturage.

Les moyens d’effarouchement peuvent être :

  • Des tirs non létaux (munitions avec balles ou chevrotines en caoutchouc ou à grenaille métallique avec numéro et diamètre spécifiques)
  • Des moyens olfactifs, visuels ou sonores. Les tirs d’effarouchement peuvent être réalisés par vous ou une personne déléguée avec un permis de chasser valable pour l’année en cours.
Demande de dérogation pour la mise en oeuvre de Tirs de Défense Simple (TDS)

Le TDS peut être sollicité lorsque des mesures de protection sont mises en oeuvre ou que le troupeau a été reconnu comme ne pouvant être protégé. Le TDS peut être réalisé par vous ou une ou plusieurs personnes de votre choix possédant un permis de chasser valide pour l’année en cours (1er juillet de l’année n au 30 juin de l’année n+1). Il ne peut cependant être réalisé que par un seul tireur à la fois par lot d’animaux et ne peut être valable que 5 ans maximum.

La demande de TDS est disponible sur : http://www.ardeche.gouv.fr/mesures-de-protection-des-troupeaux-contre-les-a8670.html.

Les tirs, blessures ou destruction de loups doivent être signalés à la DDT.

L’utilisation de lunettes de tirs à visée thermique est réservée aux lieutenants de louveterie et agents de l’OFB.

Tirs de Défense Renforcée (TDR)

Les TDR ne peuvent être réalisés que par des lieutenants de louveterie ou agents de l’OFB. Ils ne sont cependant pas autorisés à ce jour en Ardèche.

Tirs de prélèvement et tirs de prélèvement renforcés

Les tirs de prélèvement ne peuvent être réalisés que par des lieutenants de louveterie ou agents de l’OFB à l’occasion de battues aux grands gibiers réalisées dans le cadre de chasse ordinaire ainsi qu’à l’occasion de chasses ou de battues administratives.

Ils ne sont cependant pas autorisés à ce jour en Ardèche.


Contacts :

Chambre d'agriculture de l'Ardèche - Jessica FRESSARD - 06 77 91 41 29 - jessica.fressard@remove-this.ardeche.chambagri.fr

Direction Départementale des Territoires de l'Ardèche (DDT) - 04 75 65 50 00

Nos actualités en Auvergne-Rhône-Alpes